L’Europe du médicament après la crise du Covid-19

L’Union européenne dispose de compétences réduites, mais bien réelles dans le domaine de la santé car elle appuie les États membres par le soutien économique, l’organisation de l’approvisionnement ou l’achat des produits de santé. Elle permet aussi de mieux coordonner les politiques publiques.

Cette coordination se révèle aussi dans la gestion des frontières, car si elle a été débordée par la fermeture des frontières décrétées par les États, les uns après les autres, au début de la crise, elle a très vite protégé des couloirs de libre circulation et a donné les grands principes de la levée des mesures de restriction de la libre circulation dès le 1er avril 2020.

La Commission européenne a fourni les lignes directrices pour que soit garanti en toute hypothèse le