L’Europe contre VISA et Mastercard

En raison de la montée des tensions politiques et commerciales, vingt établissements bancaires, parmi les plus puissants d’Europe, soutenues par la Banque centrale européenne (BCE) planchent en coulisses sur le sujet devenu stratégique : mettre fin à l’hégémonie américaine dans les moyens de paiement en mettant en place un système purement européen. Le projet nommé avec humour Pepsi (Pan European Payment System Initiative) vise à développer des technologies européennes concurrentes efficaces avec lesquelles on pourra payer partout dans le monde. L’objectif est de développer un standard reposant sur le paiement instantané capable de gérer toutes les formes dématérialisées de versement, soit par carte, virement, prélèvement ou mobile. Ce projet est ambitieux car il souhaite atteindre au moins 60 % des paiements électroniques en Europe.