L’Europe choisit Airbus et Thalès pour 12 satellites Galileo

Les nouveaux satellites sont censés améliorer la précision de Galileo ainsi que la solidité et la résilience de son signal. 

La Commission européenne a octroyé deux contrats à Thales Alenia Space et Airbus Défense & Space pour la fourniture de 12 satellites destinés à étoffer le système européen de géolocalisation Galileo, concurrent du système GPS américain. C’est une belle revanche pour ces deux sociétés, qui avaient vu leur échapper la fourniture des 30 premiers satellites pour le GPS européen dans les années 2010. Chaque industriel en prendra six en charge. 

Les premiers satellites de cette seconde génération seront placés en orbite d’ici à la fin 2024 et le contrat qui doit être signé fin janvier est valorisé à 1,5 milliard d’euros. Les nouveaux satellites