Le groupe Parera signe un accord de performance

Spécialisé dans la cartographie, le groupe gersois qui emploie 650 collaborateurs dont 500 en France, pour un CA de 33 M€, a vu son activité se réduire durant la crise sanitaire. Alors que les mesures de chômage partiel ont touché 400 collaborateurs, Jacques Cettolo, son PDG, évalue à 5,6 M€le manque à gagner en trois mois.

Pour pallier cette baisse de CA et de résultats, un accord de performance vient d’être signé. Il vise notamment à allonger le temps de travail à 39 heures hebdomadaires, à raison d’une heure par jour sur quatre jours du 1er juillet au 31 décembre. Déjà présent à Clermont-Ferrand, Paris, Rennes, Toulouse et Troyes, le groupe programme la création de deux nouvelles agences, dans le Sud-Est et en Rhône-Alpes. Le groupe, qui réalise 5 % de son CA à l’étranger entend également conforter ses positions en Afrique