Le gouvernement décrète « l’état d’urgence pour sauver l’industrie aéronautique »

Le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, a présenté le 9 juin le plan de soutien à la filière.

Préservation de l’emploi et des compétences, transformation des PME et ETI de la filière, décarbonation : les trois axes du plan de soutien à l’aéronautique présenté par le ministre de l’Économie et de Finances, le 9 juin, doivent permettre à la filière d’affronter la pire crise de son histoire. Le montant de ce plan, 15 Mds€, intègre l’aide apportée par l’État à Air France, qui représente à elle seule 7 Mds€.

Sur les 8 Mds€, plus directement fléchés vers l’industrie aéronautique, les mesures annoncées prennent la forme de garanties à l’export publiques et de moratoires sur les remboursements de crédit des compagnies