Le Cnes mobilisé

Face à l’épidémie de Covid-19, le Cnes mobilise ses équipes. À Toulouse, organisé en mode « FabLab », le Cnes mène ainsi différentes campagnes de prototypage, notamment sur les diviseurs de flux qui permettent de brancher deux, voire trois patients ayant des caractéristiques compatibles sur un même respirateur et sur les pousse-seringue électriques, système utilisé en service de réanimation pour automatiser l’injection de produits divers.

Concernant les diviseurs, les échanges entre le Cnes et le milieu hospitalier ont commencé et les tests sont en cours et concernant les respirateurs, le Cnes soutient le projet MUR (respirateur minimal) d’un FabLab parisien. À la suite d’un appel aux dons de la préfecture de Haute-Garonne, le Centre spatial de Toulouse (CST) a également mis à la disposition des acteurs de la santé régionaux, un