Le CHU Dijon Bourgogne innove dans les greffes de cornées.

Depuis un peu plus de six mois, le service d’Ophtalmologie du CHU Dijon Bourgogne s’est lancé dans un nouveau mode de prise en charge des anomalies de la cornée. Jusqu’à présent, les interventions sur cette partie de l’œil consistaient à retirer l’ensemble de la cornée, d’une dimension comprise entre 520 et 560 microns d’épaisseur et composée de cinq couches. Depuis fin 2018, le service d’Ophtalmologie a décidé d’élargir son panel de soins en proposant une greffe sélective de la seule partie anatomique en état de dysfonction, permettant ainsi de ne remplacer que la partie non fonctionnelle de la cornée (une seule couche de 15 microns). Cette nouvelle technique de greffe endothéliale de cornées lamellaires postérieures (DMEK) est moins invasive puisqu’elle évite une chirurgie de l’œil « à ciel ouvert » grâce à une micro-incision de 2,2 mm,