La Saône-et-Loire entame le deuxième volet de son centre de santé

Tout juste trois ans après l’ouverture du premier centre de santé territorial à Digoin, les objectifs fixés pour le centre de santé départemental ont largement été dépassés avec 55 médecins généralistes recrutés et 24 lieux de consultations qui maillent l’ensemble de la Saône-et-Loire. Maintenant que le premier défi a été relevé, le président du département, André Accary, entend bien aller plus loin pour répondre au problème de désertification médicale. Le centre de santé départemental n’est pas une fin en soit. Les problématiques de santé ne concernent pas uniquement la médecine générale, les attentes sont fortes dans toute la diversité de l’offre de soins. Entre autres développements, la téléconsultation est opérationnelle depuis début avril.