La descente aux enfers des petits indépendants

Laurent Rothey, co-gérant majoritaire de Rooster & Beer, bar à bière artisanale indépendant

En pleine crise du Covid-19, le gouvernement a pris quelques mesures pour essayer de maintenir à flot l’économie de notre Pays. Parmi celles-ci, le chômage partiel qui garantit aux salariés un minimum de 85 % de leur salaire. Une mesure juste et efficace apportant une grande sérénité tant pour le salarié que pour le dirigeant de société. Mais qu’en est-il des mesures prises pour les indépendants, restaurateurs, gérants de bar, commerçants, coiffeurs, etc., tous concernés par une fermeture administrative. Attardons-nous sur ces « petits patrons entrepreneurs » qui n’ont pas le statut de salarié !

Le gouvernement autorise les entreprises à reporter