Google attaqué sur plusieurs fronts

La commissaire européenne à la concurrence, Margrethe Vestager, a annoncé l’ouverture d’une enquête préliminaire sur Google for Jobs, un service qui propose aux chercheurs d’emploi de collecter leurs données et de faire le lien avec des sites d’annonces. En tout, 23 sites d’emploi ont porté plainte pour abus de position dominante, estimant que le groupe américain favorise son service dans son moteur de recherche et récolte trop d’informations. Les griefs rappellent une des trois amendes spectaculaires infligées par Margrethe Vestager à Google: en 2017, l’entreprise a dû payer 2,42 Mds€ pour avoir favorisé sur Google.com son comparateur de prix Google Shopping, au détriment de ses concurrents. En juillet 2018, elle a été condamnée à une amende de 4,34 Mds€ pour « pratiques illégales » concernant les smartphones équipés de son système