Expéditions et CHR à l’arrêt, le champagne fait le dos rond

Face à une baisse d’activité sans précédent, les Maisons de Champagne et les syndicats ont mis en place des accords pour limiter le recours à l’activité partielle.

Dès les premières heures du confinement, l’interprofession champenoise a fait

savoir que les vignerons comme les Maisons poursuivaient leurs activités identifiées comme « indispensables à la sécurisation de la prochaine vendange sans laquelle il n’y aurait évidemment aucune perspective de reprise ».

Et ce, dans le respect des mesures « barrière ».

La plupart des Maisons ont ainsi continué à travailler « de manière dégradée », maintenant uniquement les