École Jules Ferry : développement des énergies renouvelables

Les élèves, leurs enseignants et les agents de la ville de l’école Jules Ferry à Besançon sont chauffés grâce à une chaufferie-bois qui a remplacé l’une des deux chaudières gaz existantes (la deuxième étant conservée en appoint et secours). Des travaux d’isolation vont également être réalisés sur les huisseries et sur la toiture cet été. Ils sont éclairés grâce à une électricité renouvelable : 50 % est produite et consommée sur place par des panneaux photovoltaïques. Le reste des besoins est fourni par une coopérative citoyenne et solidaire dont la production d’électricité est issue très largement de l’Est de la France.

Avec le choix du bois-énergie, l’économie en gaz réalisée équivaut à la consommation en gaz de 20 logements dans un bâtiment en chauffage collectif. C’est aussi