Du tango pour faire bouger nos ainés !

Au travers de la société ABB Reportages basée à Dijon, l’artiste Anne Bramard-Blagny travaille depuis huit ans avec l’université de Bourgogne et l’Inserm sur le pouvoir du tango sur le cerveau et le corps, et particulièrement en direction des aînés des Ehpad. Avec la pandémie, sa démarche a trouvé une résonance toute particulière. Découverte.

Offrir une récréation, une bulle d’émotions joyeuses, du lien, du partage et du mouvement aux résidents des Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), tel est le but des ateliers de « musique et mouvement » basés sur le tango, imaginés par Anne Bramard-Blagny et proposés par sa société ABB Reportages fondée en janvier 2010. Ces derniers sont conçus par des professionnels de la musique, de la danse, de la gériatrie et de la recherche médicale.