1 Milliard d’euros pour soutenir près de 700 000 salariés en chômage partiel

Si le bilan trimestriel du chômage régional affiche une stabilité, le seul mois de mars comptabilise 15 000 nouveaux chômeurs de catégorie A. D’ici à fin mai, cette progression devrait tripler et les aides et avances aux entreprises devraient atteindre 1 Milliard d’euros.

Avec 495 730 demandeurs d'emploi à fin mars dans le Grand Est, le chômage, toutes catégories confondues, est quasiment stable au premier trimestre 2020, comme c’est d’ailleurs le cas au niveau national. Sur un an, ce chômage global régional baisse de 2,1%. Comparativement, les données métropolitaines sont identiques, sur un trimestre comme sur un an. C’est dans la catégorie A (demandeurs sans aucun emploi), avec 3 000 nouvelles inscriptions en trois mois, que la situation s’est tendue : +1% en région et +0,8% en France. Dans cette