Delin investit dans le lait 100 % BFC

À Gilly-lès-Cîteaux, la fromagerie Delin investit 4,5 millions d’euros pour commercialiser un lait 100 % Bourgogne Franche-Comté.

En lançant la marque « Notre lait de Bourgogne Franche-Comté » en 2019 (qui arbore fièrement les visages et les noms des producteurs sur l’emballage), Philippe Delin, président de la fromagerie familiale à Gilly-lès-Cîteaux célèbre pour son Brillat-Savarin s’était déjà engagé dans une démarche responsable : soutenir les producteurs locaux, notamment par une rémuné ration de la production 10 % supérieure à la moyenne des cours du marché, mais aussi valoriser le lait demi-écrémé issu de la fabrication du fromage. Mais voilà, comme partout, la crise sanitaire est passée par là et le premier confinement a montré les limites de l’initiative : conditionné dans une laiterie près de Clermont-Ferrand en l’absence de ligne de production locale, la Bourgogne Franche-Comté a fait face à une pénurie.

C’est pour y pallier et acquérir plus d’indépendance dans le marché du lait, mais aussi pour accentuer la démarche responsable du « consommer local » en limitant l’impact carbone et vendre un lait 100 % Made in BFC, que Delin investit aujourd’hui 4,5 millions d’euros (sur les six à huit millions nécessaires à terme) dans une ligne de conditionnement en briques qui devrait voir le jour sur le site de Gilly au premier trimestre 2022.

Si l’entreprise mise au départ sur un million de litres à par an, à terme, huit millions de briques devront sortir chaque année des lignes pour assurer la rentabilité de l’investissement. Pour appuyer la démarche, des réflexions sont en cours : proposer à la vente un lait estampillé « départemental », alimenter les collectivités régionales par le surplus de production à un tarif avantageux (pourquoi pas un petit-déjeuner gratuit dans les écoles 100% made in BFC?) ou encore plancher sur une brique recyclable sans plastique.

Avec 24 milliards de litres produits en France – deuxième producteur européen et cinquième au monde – et 2,5 milliards de litres consommés chaque année, le lait 100 % BFC sera sans aucun doute une goutte dans l’océan lacté. Mais la fromagerie Delin ne s’y trompe pas : avec 15 % de parts de marché, les laits régionaux ou responsables aux marques misant sur la tendance telles que « C’est qui le Patron » ou « Merci » ont le vent en poupe. Le lait est même devenu le symbole du combat agricole et la redécouverte de la cuisine maison a boosté la consommation en 2020 (+5,3 % de produits laitiers consommés sur le premier semestre 2020). Illustration de cette affection des Français, avec 298.000 emplois et un chiffre d’affaires de 39 milliards, la filière laitière est aujourd’hui en deuxième position du secteur agroalimentaire derrière la filière viande.

Commentaires