Découverte insolite des lieux clés de la ville à vélo

Bastien de Marcillac, Directeur du Vélotour et Arnaud Robinet, Maire de Reims, annoncent la venue du Vélotour le 29 août prochain.

Amateurs de « petite reine », le Vélotour, manifestation cyclo-ludique créé en 2006 à Dijon, arrive le 29 août à Reims ! Le but ? Découvrir à vélo, le long d’un parcours de 15 ou 21 kilomètres, des endroits a priori non accessibles aux deux roues: musées, parkings, salles de spectacle… Les cyclistes ont ainsi déjà parcouru dans les 10 précédentes villes ayant organisé l’événement, les planches de l’Opéra de Marseille, celles du Zénith de Dijon, les terres du Cours Central de Roland Garros, ou encore la pelouse du stade Océane du Havre.

« L’ADN du Vélotour est d’être un événement fondé autour de trois valeurs clés : la famille, le vélo et le sourire », indique Bastien de Marcillac, Directeur du Vélotour. Car cette manifestation « n’est pas une course, il n’y a pas de gagnant », précise-t-il, encourageant les participants à venir déguisés. L’objectif est de découvrir la ville autrement, avec le sourire, des animations musicales jalonnant le parcours.

« Reims est la 10e ville à accueillir le Vélotour alors que plus de 320 000 personnes ont déjà participé à l’événement depuis sa création. » Pourquoi cette année ? « L’événement devait se tenir pour la première fois l’année dernière, mais il n’a pu avoir lieu en raison du contexte sanitaire », indique le maire Arnaud Robinet. L’évènement coïncide aussi avec plusieurs actions engagées par la ville pour « redéfinir un aménagement urbain plus vert et plus respirable, s’articulant notamment dans le cadre du projet Reims Nature ». Après les nombreuses restrictions sanitaires, « les territoires ont besoin de revivre, grâce à des événements familiaux et conviviaux. » Le Vélotour est aussi un outil dans la promotion de la candidature de la Ville de Reims pour devenir Capitale de la Culture 2028. « C’est un moyen de renforcer l’identité de la ville », soutient Arnaud Robinet. Le Vélotour accueillera environ 3 000 participants dont 1 000 se sont déjà inscrits via le site internet : www.velotour.fr*. Les 10 étapes sélectionnées pour cette première édition sont : le Manège, le Cirque ; le parking CPA Cathédrale ; le Palais du Tau (« les Vélotoureux » traverseront le hall et les cours avec vue imprenable sur la Cathédrale), le Champagne Ruinart ; le Musée Automobile Reims-Champagne ; le lycée Georges Clémenceau (les cyclistes pourront traverser un immense couloir de presque 200 mètres de long ) ; la Cartonnerie ; le parking CPA République (on admire la vue sur toute la ville au dernier étage) ; les Halles Boulingrin. « Après avoir participé, 80% des participants ont envie de plus utiliser leur vélo », livre Bastien de Marcillac, précisant que 25% des « Vélotoureux » sont des enfants. Le parcours est en outre sécurisé par des « signaleurs » membres de diverses associations auxquelles le Vélotour reverse 25€ par bénévole présent.

*tarifs : 5€-7,50€ / enfants de -12 ans ; 10€-15€ par adulte

Commentaires