De nouvelles façons de déguster

La table ronde réunissait Julien Lepont-Jubin, directeur marketing de la Cave des Vignerons de Pfaffenheim (Alsace) et Myriam Renard, directrice des ventes internationales de Vranken Pommery. (Photo : Nastasia Desanti)

À chaque époque sa nouvelle mode. Elle concerne de nombreux domaines et la consommation du vin n’y fait pas exception. Les viticulteurs et Maisons s’adaptent en proposant de nouvelles gammes. Jadis, c’était le nec plus ultra de déguster son champagne dans une coupe à la forme du sein de la Marquise de Pompadour. Puis la flûte est arrivée, et ensuite les petits biscuits roses à tremper délicatement dedans. Aujourd’hui, la dégustation du vin pétillant se fait plutôt dans un verre à vin, désigne exprès pour garder les bulles et sublimer les arômes. Et si le champagne « classique » a toujours ses adeptes, les grandes Maisons toujours en quête d’innovation, ont lancé de nouvelles gammes. « Nous sommes une période où on est dans le « sans » : sans sel, sans sucre, sans gras », relève Julien Lepont-Jubin, directeur marketing de la Cave des Vignerons de Pfaffenheim, en Alsace. « Les marchés nordiques sont en quête de vins plus