De nouveaux magistrats très attendus

Les magistrats nouvellement nommés à l’écoute des réquisitions symboliques d’Éric Mathais, procureur de la République, lors de leur installation. (Photo : JDP)

La dernière audience solennelle du Tribunal de grande instance de Dijon a servi de cadre à l’installation de six nouveaux magistrats qui ne seront pas de trop pour faire face à une lourde charge de travail, dans un contexte en profonde évolution. Si l’installation de nouveaux magistrats est un exercice auquel l’institution judiciaire est rompue, celle qui a eu lieu le 6 septembre, lors d’une audience solennelle du Tribunal de grande instance (TGI) de Dijon revêtait néanmoins un caractère un peu plus particulier. Bruno Laplane, président du TGI, n’a pas manqué, dans son introduction à la cérémonie, de rappeler combien les six magistrats arrivant ce jour-là étaient attendus. Entre une charge de travail croissante et un contexte en évolution forte, le monde judiciaire dijonnais semble, à l’image de ce qui se passe dans l’ensemble du pays, à la peine. La révolution digitale et numérique, les réformes en cours,