Cybersécurité : communiquons sur un métier d’avenir !

(Droits réservés)

Par Laurent Porracchia, responsable des ventes et membre du Comité exécutif d'Airbus CyberSecurity Le secteur de la cybersécurité se révèle aujourd’hui porteur d’un fort paradoxe : bien repéré par l’opinion publique, il peine à trouver des professionnels aguerris. Le sujet fait pourtant la une de nos journaux : en 2018, selon une étude de F-Secure, les cyberattaques ont augmenté de 32 %, et la délinquance cybernétique a coûté quelque 600 Mds$, contre 445 il y a seulement quatre ans (source Allianz). À l’échelle planétaire, les cyber-incidents sont devenus les premiers risques pour les entreprises, ex aequo avec les interruptions d’activité. Voilà pour la partie émergée de l’iceberg... Car d’un autre côté, la pénurie de main-d’œuvre du secteur est criante, avec seulement un recrutement pourvu sur quatre émis. Selon le Fongecif, 6 000 postes restent encore à pourvoir en Ile-de-France, région qui emploie 70