Cristel répare, Cristel rechape

Cristel, fabricant franc-comtois d’ustensiles de cuisson a reçu le prix « Service éco-innovant et trajectoire vers un modèle économique durable » aux trophées « Éco-innovez en Bourgogne Franche-Comté » 2020, organisés par L’AER.

Partenaire depuis 2012 de l’émission culinaire Top Chef diffusée sur M6, Cristel, par son alliance réussit de l’ergonomie, de l’innovation, de la qualité érigée en exigence morale et du raffinement à la française a su révolutionner les Arts de la table, au travers d’une longue histoire, riche en soubresauts, commencée en 1826. Basée à Fesches-le-Châtel dans le Doubs, Cristel a par ailleurs placé l’environnement au cœur de son identité et de sa stratégie de développement, allant jusqu’à anticiper la réglementation administrative : revalorisation des déchets (matière et énergie) à plus de 97 %, récupération de l’énergie calorifique des compresseurs pour le chauffage des ateliers, recyclage intégral des eaux du process par un fonctionnement en circuit fermé, une électricité consommée issue à 100 % de sources renouvelables, des anti-adhérents garantie sans PFOA… sans oublier une labellisation “Origine France garantie” pour 90 % des produits vendus sous la marque Cristel. C’est pour cette politique environnementale affirmée que l’entreprise s’est vu décerner, mardi 16 février, le prix « Service éco-innovant et trajectoire vers un modèle économique durable » dans le cadre des trophées « Éco-innovez en Bourgogne Franche-Comté », organisés par l’Agence économique régionale (AER) et financés par l’Ademe et la région. « Ce prix récompense notre service rechapage. Cette opération, à moindre coût pour le client (environ un tiers du prix d’achat neuf ) consiste à retirer la couche d’anti-adhérent usagée d’une casserole, poêle, sauteuse, crêpière et autre wok afin d’y appliquer un revêtement neuf. Les produits rechapés peuvent ainsi être utilisés de nouveau en pérennisant tout ce qui est durable, c’est à dire le corps et la poignée de vos ustensiles. Cette innovation qui s’inscrit dans l’économie circulaire offre bien des avantages : rechapage à l’infini, limitation de la consommation de ressources finies comme le fer, le nickel ou l’aluminium… soit un impact environnemental divisé par huit. Cristel a été le premier fabricant à mettre ce procédé au point en 2005, précise Emmanuel Brugger, directeur général de Cristel. Nous sommes très heureux de cette reconnaissance qui vient couronner nos efforts constants pour la préservation de notre environnement ».

La cérémonie de remise des prix s’est déroulée en deux temps : en visioconférence fin novembre, lors de l’événement « Créer Demain, 2 jours pour innover » et en physique le mardi 16 février afin de remettre le trophée, réalisé par les élèves du Lycée professionnel Jules Vernotte de Moirans-en-Montagne, dans le Jura, avec l’aide de la plateforme technologique Tecbois. Outre cette récompense – remise par Arnaud Marthey, président de l’AER BFC aux deux représentants de Cristel, Emmanuel Brugger et Damien Dodane, directeur adjoint – l’entreprise bénéficie également, via ce prix, d’une vidéo de présentation de son innovation ainsi qu’une journée de formation et un an d’adhésion au Pôle éco-conception, partenaire des trophées (au même titre que Bpifrance, la CCI BFC, la CMA, la Direccte et la Dreal).

Commentaires