Covid-Moi-Un-Lit, pour sauver des vies

Vincent Bailly et Romain Léger, les deux médecins derrière Covid-Moi-Un-Lit.com

Idée géniale de deux médecins francs-comtois, Covid-Moi-Un-Lit.com propose aux professionnels du monde médical de gagner un temps précieux dans leur recherche de lits de réanimation, via une application diffusant, en temps réel, les disponibilités de ces derniers.

C’est l’histoire de deux médecins, deux amis, Romain Léger et Vincent Bailly, qui chacun à leur niveau, font face au Covid-19. Vincent Bailly, chirurgien urologue, au Centre médical Château Galland à Besançon est régulièrement en contact avec le personnel soignant alsacien, il saisit donc très tôt toute la problématique du besoin en lits de réanimation qui allait cruellement se faire jour.

Quant à Romain Léger, urgentiste à Pontarlier dans le Doubs, il cultive une appétence pour le développement d’applications web : il est la composante geek du binôme. De cette mutualisation fraternelle des compétences va naître le projet Covid-Moi-Un-Lit.com. Créée en six jours seulement et en parallèle de leurs activités médicales, cette application – développée bénévolement et sans but commercial – propose au corps médical, confronté quotidiennement à l’urgence sanitaire, une réponse aux problématiques de terrain. « L’objectif n’étant pas de concurrencer ou de parasiter les systèmes actuels mis en place mais d’apporter une aide complémentaire à la gestion opérationnelle de la crise », précise Vincent Bailly.

TROUVER UN LIT EN TEMPS RÉEL

Concrètement, le dispositif permet aux médecins de visualiser rapidement les lits hospitaliers disponibles à proximité de leur lieu d’exercice grâce à la géolocalisation. « Avec Covid-Moi-Un-Lit.com les informations sont issues directement du terrain sans la complexité des filtres administratifs. Elles sont disponibles en temps réel et exploitables pour l’ensemble des acteurs de la prise en charge des malades, ajoute le duo. Cette application réactive et efficiente répond pleinement à la problématique soulevée par le docteur Sengler président de la commission médicale d’établissement (CME) du Groupe hospitalier de la région de Mulhouse et Sud-Alsace (GHRMSA), lors de son interview par Le Point le 22 mars : “La répartition des patients est d’autant plus problématique qu’il n’existe pas en France d’outils permettant de savoir où il y a des places de réanimation libres. Les réanimateurs passent un temps fou au téléphone pour les trouver” ».

POUR ET PAR DES MÉDECINS

Accessible par un système d’invitation et d’ouverture de droits, Covid-moi-un-lit.com permet à la fois de voir sur une carte les lits de réanimation disponibles mais également de renseigner en 30 secondes ceux disponibles et/ou en préparation dans les unités de soins de l’utilisateur. Covid-moi-un-lit.com est un outil gratuit, open source et collaboratif qui a bénéficié du dispositif Hacking Health de Grand Besançon Métropole. Une centaine de personnes : simples citoyens, personnels médicaux, universitaires, travailleurs du numérique et des microtechniques planchent depuis le 23 mars sur les problématiques des soignants, des malades ou des personnes confinées. Rebaptisé par la circonstance Collaborathon Covid-19, ce Hacking Health en ligne, ciblé sur la crise sanitaire, a notamment permis d’améliorer, en un temps record, l’idée de départ de Romain Léger et Vincent Bailly et ainsi de voir Covid-moi-un-lit.com être retenue, début avril, par le ministère de la Santé, via la Direction générale de l’offre de soins. Cette dernière a proposé de mettre à disposition les données nationales qu’elle détient sur les lits disponibles à travers son logiciel administratif. Soutenus par la CCI du Doubs et la Silicon Comté, les Bisontins ont également lié des partenariats avec l’Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique (Inria), l’École polytechnique et répondu à l’appel à projets de solutions innovantes pour lutter contre le Covid-19 lancé par le ministère des Armées… « Ces différentes collaborations doivent permettre de déployer notre outil de manière plus performante, plus sécurisé et en accès sur toute la France », précisent les deux médecins. Un vrai plus quand on sait que les sollicitations hors de la Bourgogne Franche-Comté sont très nombreuses.

covid-moi-un-lit.com

Commentaires