Court Circuit 21 : branché sur un autre commerce

(Photo : Journal du Palais)

Le 14 juin, ce premier magasin coopératif de la métropole dijonnaise a ouvert ses portes. Il traduit une volonté de reprendre la main sur nos modes de consommation. Proposer une alternative à la grande distribution, se réapproprier ses choix de consommation, soutenir des producteurs respectueux de la nature et des hommes en pratiquant une politique de prix juste. Voici, en trois axes majeurs, la philosophie qui sous-tend Court Circuit 21, premier magasin coopératif de la métropole dijonnaise, qui a ouvert ses portes à Chenôve le 14 juin.Pour faire fonctionner tout cela, il faut un carburant : ici, c’est l’esprit collaboratif. Le magasin existe grâce à des coopérateurs qui donnent de leur temps et de leur argent. Pour comprendre d’où est venue cette idée il faut, comme le rappelle Michel Cousinard, l’une des chevilles ouvrières du projet, se référer à un film américain sorti fin 2016 et titré Food Coop. On y montre la