Coop’Action, une autre façon d’entreprendre

L’équipe de Coop’Action. (Droits réservés)

Première coopérative d’activité et d’emploi dans le bâtiment, Coop’Action propose aux porteurs de projets un modèle innovant qui associe sécurité du salariat et autonomie de l’entrepreneur. Entreprendre dans le secteur du bâtiment en conjuguant autonomie et sécurité, c’est le modèle gagnant proposé par les coopératives d’activité et d’emploi (CAE). Installée à Ramonville, Coop’Action, la première structure coopérative du genre, née en 2002, est devenue aujourd’hui la première de France. Elle rassemble des porteurs de projets dans tous les corps de métiers du bâtiment, du gros œuvre aux activités les plus spécialisées. « Nous proposons des services de gestion mutualisés et un accompagnement progressif permettant de tester, développer et pérenniser un projet de création d’entreprise, explique le gérant, Sébastien Kremer. Peu importe le niveau de formation ou l’expérience, tout le monde