Bruno et Roselyne BaussartConsultants sur-mesure

Bruno Baussart

Bruno Baussart s’occupe de la partie “management” au sein du cabinet.

Voilà 10 ans que Bruno Beaussart a posé ses valises à Reims, avec son épouse et qu’ils ont, à deux, développé leur entreprise de consulting en ressources humaines, management et achat vente.

Au départ, il y a le goût, du challenge, de la négociation, des rapports humains. Un bac sciences-éco en poche, puis un DUT de technique commerciale et enfin l’école supérieure de gestion à Paris, spécialité finances et marketing, le « pack » était complet pour s’insérer dans le monde du commerce. Avec « un parcours très orienté achat- vente », Bruno Baussart gravira tous les échelons de la spécialité. D’assistant acheteur, il deviendra responsable achat. « J’ai effectué ma première partie de carrière pour le groupe Intermarché. Ce qui m’intéressait, c’était le produit et tout ce qui gravite autour : d’où il vient, comment il est fabriqué, à qui il est destiné », détaille-t-il.

DE PARIS AU VENEZUELA

Durant 20 ans, il négocie les différents articles qui vont prendre place dans les rayons des grandes surfaces pour les plus grands groupes, Intermarché, Cora puis Casino. Son expérience chez ce dernier l’envoie jusqu’en Amérique du Sud, à Caracas au Venezuela, où il reste 3 ans.

« Je suis parti avec femme et enfants pour cette grande aventure. Un de mes trois fils est même né là bas et possède la double nationalité. » Ces années latines lui font non seulement voir du pays mais aussi développer de nombreuses compétences puisqu’il a l’importante mission d’implanter la marque Casino en Amérique du Sud. « Au Venezuela, le pays ne connaissait pas le concept d’hypermarché. Il n’y avait que des épiceries, mais pas de grosses structures avec d’immenses rayons et choix de produits », se remémore Bruno Baussart, qui à ce moment là, doit manager des équipes locales dans cinq pays différents, le Venezuela, mais aussi la Colombie, l’Uruguay, l’Argentine et le Brésil.

Riche d’expériences et de rencontres, le statut et la situation d’expatrié le font revenir en France. Son épouse Roselyne qui avait mis sa vie professionnelle entre parenthèses durant trois années créé alors l’entreprise

Baussart consultants, tout d’abord axée sur la partie conseil et ressources humaines. « À la base, j’ai une formation en psychologie du travail et un diplôme de troisième cycle en ressources humaines au CELSA », indique-t-elle. Son approche est tournée vers l’état d’esprit de la personne, en intervenant sur le développement personnel et la capacité à s’intégrer dans un poste.

CROISEMENT DES CHEMINS

En 2009, Bruno Baussart arrive professionnellement à un croisement de chemins. « Soit je rachetais une entreprise, soit je créais la mienne. » Après une année passée à Reims pour reprendre la direction des achats de l’enseigne Maximo, il décide de rejoindre sa femme dans l’entreprise. « Au début, on s’est posé beaucoup de questions sur le fait d’être dans la même société tous les deux, la nôtre. Mais c’était aussi une bonne manière de se dire ‘‘il faut que ça marche, on n’a pas le choix.’’ On est vraiment parti de zéro. » L’entreprise étoffe alors son offre, en y ajoutant toute une partie management et achat-vente. « Nous faisons principalement de l’évaluation de potentiel, on travaille sur les hommes et les femmes dans les organisations. » En 10 ans, la société fédère plus de 200 clients et passe de 2 à 5 salariés.

L’axe développé par le couple implique une formation continue sur ce qui se déroule dans le monde du travail, aussi bien au niveau des législations que des techniques de management. Et là où certaines entreprises engagent des juniors tout juste sortis d’école, Bruno et Roselyne Baussart privilégient l’expérience. « Nos collaborateurs sont des seniors, des personnes qui ont du vécu et le recul nécessaire pour pouvoir appréhender un maximum de situation. » La grande force du cabinet est la complémentarité des compétences de chacun. Par exemple, « il y a aujourd’hui une vraie demande concernant le bien-être au travail, c’est pourquoi nous proposons la technique de pleine conscience », explique Roselyne Baussart.

UN NOUVEAU PROJET AU CŒUR DES ARDENNES

Avec l’expansion des open-space, des gestes répétitifs et des environnements bruyants, arriver à se concentrer relève parfois du parcours du combattant. C’est pourquoi le couple de consultants a décidé de mettre en place un projet en plein cœur des Ardennes, un espace qui accueillerait les entreprises pour des séminaires avec des temps consacrés à l’introspection et la pleine conscience. « Stratégiquement, nous avons choisi le site de Saulce-Monclin, idéalement situé à 40 minutes de voiture de l’Aisne, de la Marne et des Ardennes. » Ce projet, ils le mûrissent depuis plusieurs mois, mais il a fallu trouver l’endroit idéal, « une ancienne écurie à rénover ». Bruno et Roselyne Baussart, cherchent, à travers ce nouveau lieu, à sortir les salariés de leur cadre habituel, pour se mettre au vert et appréhender les problématiques dans un environnement paisible. « Nos clients sont très emballés car il y a une vraie demande de nouvelles démarches. Ce projet est en totale cohérence avec ce que l’on propose, dans l’accompagnement sur-mesure des entreprises et de leurs salariés. »

Professionnellement, le couple est donc en prise permanente avec le monde du travail, ses enjeux mais aussi ses problèmes. Il y a donc un côté un peu « éponge » dans leur fonction. Et s’ils absorbent beaucoup, ils ont aussi besoin d’évacuer. Pour Bruno Baussart, c’est grâce au sport ; qu’il pratique en compétition, et en famille, puisqu’il fait partie d’une équipe de hand-ball avec deux de ses fils. Mais là, pas question d’être « au boulot ». Si dans la vie de tous les jours, il a la place de dirigeant, au sein de son équipe, il est gardien. Un poste pourtant pas si lointain de son activité professionnelle, puisqu’il a dans les deux cas, la lourde tâche d’être le garant de la réussite de l’équipe en anticipant les assauts adverses…

Parcours

1970 Naissance le 4 novembre dans l’Oise de Bruno Baussart.
1970 Naissance le 19 juillet de Roselyne Baussart dans le Nord.
2001 à 2003 Toute la famille part vivre à Caracas au Venezuela où Bruno Baussart lance la marque Casino.
2005 Roselyne Baussart créé l’entreprise Baussart Consultants à Paris.
2020 Le couple lance un troisième espace dans les Ardennes à Saulce-Monclin.

Roselyne Baussart est spécialisée en psychologie et technique de pleine conscience.

Commentaires