Comment rapiécer la couverture mobile

Avec l’accord conclu il y a un peu plus d’un an, l’accélération de l’amélioration de la couverture mobile en France paraît enfin sur de bons rails.

Le gouvernement vient d’arrêter la liste des 600 premiers sites à couvrir par les opérateurs, à la suite de l’accord conclu en janvier 2018 avec l’Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes (Arcep) et les opérateurs mobiles. L’un des engagements visait à assurer une couverture mobile de qualité dans les zones non ou mal couvertes. En Bourgogne Franche-Comté, 64 sites ont été identifiés Afin de généraliser la couverture mobile de qualité (permettant l’ensemble des usages de la 4G) pour tous, le gouvernement, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes (Arcep) et les opérateurs mobiles sont parvenus à un accord historique en janvier 2018. Par ce biais, pour la première fois, l’État faisait le choix de prioriser l’objectif d’aménagement du territoire dans les critères d’attribution des fréquences mobiles, dont les autorisations arrivaient à