Chômage et démission

L'indemnisation des salariés démissionnaires entrera en vigueur à compter de novembre. Les conditions pour en bénéficier sont exigeantes. La loi Avenir professionnel permet aux salariés qui démissionnent pour entreprendre un projet professionnel (reconversion, création d'entreprise...) de bénéficier des allocations de chômage. La mesure devait entrer en vigueur en janvier 2019 mais ne s’appliquera qu'à partir du 1er novembre. La procédure et les conditions en sont particulièrement exigeantes. CINQ ANS D'ACTIVITÉ ANTÉRIEURE Le salarié doit avoir été affilié à l'assurance-chômage depuis au moins cinq années consécutives. Plus précisément, il doit avoir travaillé au moins 1 300 jours au cours des 60 mois précédents, ce qui correspond à une activité salariée pendant cinq années, à plein-temps et sans aucune interruption. Les périodes de suspension du contrat de travail ne sont pas considérées comme des interruptions (arrêts