Chef d’entreprise et maire, mêmes combats

Alexandre Reéaut et Marcel Hurillon ont échangé leurs vies de chef d’entreprise et de maire durant une journée.

Alexandre Réaut et Marcel Hurillon partagent leur quotidien pour apprendre à rapprocher les deux sphères à l’initiative du CJD Aube. S’échanger, pendant toute une journée, les rôles de chef d’entreprise et de maire, c’est le principe de l’opération « vis ma vie » qui vient d’être lancée dans l’Aube à l’initiative du CJD. Le premier à s’être lancé dans l’aventure, côté entrepreneur, s’appelle Alexandre Réaut. Son entreprise de travaux publics, basée à Courteron, a régulièrement grandi au point de compter aujourd’hui 25 salariés pour un chiffre d’affaires annuel de 4,5 millions d’euros. « Nous sommes spécialisés dans les travaux publics au sens large et nous intervenons dans l’Aube et les départements limitrophes », rappelle-t-il. Une entreprise qui sait aussi réaliser des chantiers complexes comme les travaux en rivière ou des plateformes pour les éoliennes.