Charte des marchés publics : une nouvelle donne plus favorable aux PME du territoire

Le principe de l’allotissement appliqué à la construction du futur parc des expositions à Aussonne a permis l’accès aux marchés aux entreprises locales. Crédit: Les Yeux Carrés

Signé en 2014, le small business act à la toulousaine présente un bilan très positif. 1,135 Md€ a été injecté dans l’économie locale via la commande publique en 2018. C’est ce qu’indique le dernier bilan de la Charte des marchés publics signée par la mairie de Toulouse, Toulouse Métropole et les opérateurs partenaires que sont Oppidéa, Europolia, Toulouse Habitat Métropole et Tisséo (Tisséo Ingénierie, Tisséo Voyageurs et Tisséo Collectivités). Le document élaboré il y a quatre ans vise à « favoriser » le tissu économique local via les appels d’offres passés par les deux collectivités et leurs satellites. Depuis, le périmètre de la charte a été élargi avec l’entrée dans la démarche du CHU de Toulouse, des villes de Saint-Orens de Gameville et Blagnac, du CCAS de la mairie deToulouse et de l’Agence d’attractivité de Toulouse en 2016, puis des villes de Bruguières, Cugnaux et Fenouillet en 2017 et 2018.