Cession de créances douteuses

Des représentants de l'Union européenne se sont accordés sur de nouvelles règles pour faciliter la cession de créances douteuses dans les bilans des banques mais n’ont pu s’entendre sur une réforme permettant au secteur de récupérer les actifs auprès des emprunteurs en défaut de paiement. Ces nouvelles règles visent à accélérer le processus de cession des créances douteuses qui ont freiné la capacité des banques européennes à accorder des prêts aux ménages et aux entreprises depuis la crise financière. Dans le cadre de cette révision, qui doit encore être finalisée par le Parlement européen, les sociétés spécialisées dans le rachat de ces créances, comme le fonds de capital-investissement Blackstone et le gérant d’actif Cerberus, auraient un meilleur accès aux prêts non performants (NPL). Les nouvelles règles prévoient d’abaisser les barrières règlementaires pour les rachats transfrontaliers de créances. Cela