Carton plein pour les marionnettes

Anne-Françoise Cabanis avec la Compagnie indienne Kala Baaz Group.

La vingtième édition du festival mondial des troupes de marionnettes, du 20 au 29 septembre, a connu un retentissant succès populaire. Avec près de 170 000 festivaliers, environ 57 000 billets vendus à la billetterie et surtout un taux de remplissage proche de 94% dans les 31 salles de spectacle du « In », cet immense castelet a confirmé qu’il était bien, tous les deux ans, le rendez-vous incontournable de tous les professionnels marionnettistes de la planète. Unique en son genre, le festival créé en 1961 par les Petits Comédiens de Chiffon, chers au regretté Jacques Félix, a donc durant dix jours battu son plein et démontré une fois encore qu’il était devenu le vecteur de l’identité culturelle carolomacérienne. « Ce fut une très belle édition, malgré le temps qui n’a pas été de notre côté et aurait pu plomber l’ambiance générale, les salles étaient pleines au-delà de nos prévisions et on n’a jamais vu