Canal de Bourgogne : un potentiel à révéler

Open Canal porte sur l'avenir de 70 maisons éclusières. (Archives Journal du Palais)

Voies Navigables de France (VNF) a lancé le 7 mai un appel à projet pour trouver un nouvel usage à 70 des 222 maisons éclusières du canal de Bourgogne. Plus de 200 participants ont été réunis lors d’un forum baptisé Open Canal et VNF a reçu 76 manifestations d’intérêt. L'idée mûrit depuis plus d’un an et s’inscrit dans l’ambition de VNF et de la Région Bourgogne Franche-Comté de développer le potentiel du Canal de Bourgogne. Le 1er Contrat de canal, signé en 2012 pour 5 ans (et réitéré en 2018), a posé les premières pierres d’un renouveau du canal, qu’il s’agisse du tourisme fluvial (sur l’eau) ou du tourisme fluvestre (sur les berges). Reste le potentiel sous-exploité des maisons éclusières, un patrimoine riche mais parfois détérioré. Une étude de valorisation de ces maisons a été lancée il y a plus d’un an par le cabinet Deloitte avant l’organisation d’ateliers préparatoires