Bruno Saint-Yves, marbrier et Meilleur ouvrier de France

La réalisation de la cheminée est le résultat d’un long travail mêlant pratique professionnelle et exigence documentaire. (Photo : Journal du Palais)

À Ouges, au sud de Dijon, l’entreprise de marbrerie Trévix peut s’enorgueillir d’avoir dans ses rangs un Meilleur ouvrier de France, en la personne de Bruno Saint-Yves. Elle trône là, en majesté, au beau milieu de l’atelier de la PME Trévix, sur la zone d’activité d’Ouges. Cette cheminée qui allie marbre rouge et blanc a permis à son auteur, Bruno Saint-Yves, d’obtenir le titre d’un des Meilleurs ouvriers de France (MOF) en catégorie Tra- vaux marbriers. Un motif légi- time de fierté pour ce salarié de 29 ans, entré dans l’entreprise il y a dix ans, et pour ses patrons, Agnès et Lionel Pommey. C’est à l’été 2017 que Bruno a proposer de tenter ce concours qui est l’image même de l’exigence. Le challenge, réel, n’était pourtant pas irréaliste, lui qui travaille dans une PME où l’on est habitué à réaliser des « moutons à cinq pattes ». De plus, l’homme est un