Brexit : quelles conséquences à l’export ?

Depuis le 31 janvier, le Royaume-Uni ne fait plus partie de l’Union européenne. Parmi les conséquences les plus redoutées, figure un possible rétablissement des barrières douanières qui affecteraient directement les relations commerciales, si de nouveaux accords ne sont pas conclus. Explications. C’est acté. Le Royaume-Uni a quitté officiellement l’Union européenne (UE) ce 31 janvier, après que le Brexit a été ratifié par les députés européens le 29 janvier. Pour autant, la sortie effective de l’UE n’est pas encore pour demain. Selon le deal conclu par les deux parties, s’ouvre en effet une période transitoire de onze mois (jusqu’au 31 décembre 2020) pour fixer les modalités de ce divorce à l’amiable. Et certains spécialistes avancent déjà que cela « devrait prendre des années, entre la définition des conditions de sortie, la négociation de nouveaux accords, les conclusions de traités commerciaux avec les