Bientôt une fondation de l’université de Bourgogne ?

Vincent Thivent, entrepreneur et gérant d'Odalid, et Philippe Amiotte Suchet, enseignant chercheur de l'UFR SVTE.

Alors que l’université de Bourgogne s’intéresse à l’entrepreneuriat depuis une dizaine d’années, l’institution propose tout un programme pour favoriser le développement d’entreprises. Une trentaine de start-up ont déjà vu le jour et neuf sont encore hébergées par l’uB. Développer son ouverture sur le monde économique et proposer un guichet unique que ce soit pour un projet entrepreneurial, pour un projet d’accompagnement de montée en compétences des salariés ou encore pour trouver des apprentis, c’est l’objectif affiché par l’université de Bourgogne derrière son projet de création d’une fondation. « Tout cela sera articulé autour de la fondation qui pourra aussi mener des actions spécifiques et recueillir des dons de la part du tissu économique souhaitant participer à la dynamique et au développement de l’université de Bourgogne, argue son président nouvellement élu en mars 2020,
Commentaires