Baisse de la cotisation patronale de chômage

Crédit : Freepik

Ces cotisations continuent de s'alléger avec la prise en compte de la cotisation d'assurance-chômage dans la réduction générale (réduction « Fillon »). La réduction générale des cotisations patronales (dite réduction « Fillon ») est élargie depuis le 1er octobre 2019, aux cotisations d’assurance-chômage. C'est la deuxième étape de la réforme, la réduction ayant été étendue aux cotisations patronales de retraite complémentaire en janvier 2019. De leur côté, les salariés ne paient plus de cotisation d'assurance-chômage depuis octobre 2018, en contrepartie d'une hausse de la CSG. COEFFICIENT DE RÉDUCTION DE 0,3214 La cotisation patronale d'assurance-chômage se calcule au taux de 4,05 % sur le salaire brut, dans la limite de quatre fois le plafond de la Sécurité Sociale (soit 13 508 € pour 2019). La réduction générale des cotisations patronales se calcule chaque mois, avec une régularisation progressive ou en fin d'année. Le