Avec “Demain”, le futur de Dijon Céréales se dessine maintenant

Christophe Richardot, directeur général de Dijon Céréales.

Sujet à de nombreux vents contraires (dérèglement climatique, tendance lourde aux prix bas imposée par des marchés mondialisés, décisions politiques contraignantes...), mais aussi porté par de nouveaux alizés pleins de promesses (attentes sociétales renforcées sur le bio et le local, méthanisation, agrivoltaïsme), le groupe Dijon Céréales lance un plan d’adaptation, d’économie et de développement baptisé “Demain” visant à pérenniser, réinventer et développer l’agriculture en Bourgogne Franche-Comté sur un horizon de cinq à dix ans. Baptisé « Demain » pour développement, économie, mutualisation, adaptation, innovation et nouvelle génération, le plan stratégique prospectif, initié dès juin, par le conseil d’administration, les équipes de direction du groupe coopératif côte-d’orien Dijon Céréales, membre de l’Alliance BFC (Dijon Céréales, Bourgogne du Sud, Terre Comtoise) se veut la suite logique
Commentaires