ARD rapproche l’innovation des marchés

Du laboratoire au démonstrateur industriel, ARD dispose d’un savoir-faire et d’équipements pour mener des recherches sur des projets portés par ses actionnaires du monde agricole (Vivescia et Cristal Union). Crédit: Axel Coeuret

Créé il y a trente ans par le monde agricole, ARD (Agro-Industrie Recherche et Développement) est au cœur des innovations de la bioraffinerie de Bazancourt-Pomacle. En acquérant fin 2018 la plate-forme Futurol de la société Procéthol-2G (dont le process de production de biocarburant de deuxième génération doit être commercialisé mondialement en partenariat avec Axens et l’IFP EN, ARD a fait plus que reprendre les 12 collaborateurs de la société dont elle était actionnaire (comme Vivescia, qui détient elle même 61 % d’ARD) : « Cela nous permet à la fois d’étendre notre expertise et notre offre dans le prétraitement de la biomasse et d’accéder à de nouvelles capacités de mise à l’échelle de procédés de bio- technologies ». Directeur général d’ARD depuis juillet 2018, Jean-Christophe Duval estime que cette première acquisition d’ARD doit contribuer à transformer le centre de recherche et développement en