Apprentissage: de nombreux changements en ce début d’année

La loi du 5 septembre 2018 « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » a dessiné le nouveau visage de la formation professionnelle en France. Elle a été précisée par de nombreux décrets publiés en toute fin d’année. Céline Dumont-Bauer, responsable du groupe Ressources humaines d’Absoluce*, explique les nouvelles règles applicables aux contrats d’apprentissage. Sauf cas particulier, l’âge limite pour entrer en apprentissage est relevé de 25 à 29 ans révolus, et la durée du contrat peut s’échelonner entre six et 36 mois. Le décret du 28 décembre 2018 instaure également une nouvelle grille de rémunération pour les apprentis de 16 à 20 ans et pour leurs aînés de 26 à 29 ans. Les modalités de rupture évoluent également. En effet, en sus de la rupture d’un commun accord entre les parties, plusieurs motifs peuvent désormais permettre la rupture du contrat d’apprentissage à l’initiative de