Apixis, l’informatique à taille humaine

Christophe Marcilly, cofondateur de l’entreprise Apixis, installée à Labège.

L’informatique au service de l’Homme et non l’inverse… La formule peut prêter à sourire mais elle est porteuse de sens pour Christophe Marcilly. L’entreprise toulousaine Apixis est spécialisée dans la gestion de parcs informatiques et dans l’assistance aux utilisateurs. Sa force : miser sur le local et veiller au bien-être de ses salariés. Entrez dans la capsule Apixis…

Comment faire la différence dans le marché des services informatiques? « Tout simplement en misant sur la proximité, c’est ma zone de chalandise », explique Christophe Marcilly cofondateur de l’entreprise installée à Labège. Apixis regroupe deux activités : la hotline et la gestion de parcs informatiques. Les techniciens solutionnent par téléphone les besoins de 450 clients (TPE et PME), tous secteurs d’activité confondus, de la boutique toulousaine Soulery en passant par l’Ordre des avocats ou encore Eurecia et Sky’in Lab, « par téléphone, nous aidons le client à résoudre un problème sur son serveur, son logiciel… Si on ne peut pas répondre en ligne, on s’engage à dépanner sur place en moins de quatre heures, d’où l’intérêt d’avoir nos clients à moins de 100 km du bureau. » L’autre activité d’Apixis consiste à gérer le parc informatique d’une entreprise au quotidien, de la maintenance des postes à la sécurité des serveurs, la sauvegarde… « Ce sont des clients qui n’ont pas de ressources techniques en interne nous sommes leur informaticien délégué », ajoute Christophe Marcilly.

LE SAVOIR-ÊTRE, ÉLÉMENT CLÉ D’APIXIS

L’activité 2020 a été assez folle pour l’entreprise « au premier confinement, nous recevions 210 appels par jour contre 70 en situation normale », détaille le dirigeant. Les techniciens devaient répondre à des demandes urgentes d’installation de poste pour le télétravail, de wi-fi, de sécurisation des données… « Avec la gestion et la maintenance de parc informatique, on est sur un mode de croissance organique », explique Christophe Marcilly. Le chiffre d’affaires de l’entreprise a doublé en trois ans avec une moyenne de 2,4 M€.

L’entreprise s’intéresse fortement au cloud, un univers en plein développement et va s’orienter de plus en plus vers le conseil, l’accompagnement.

RECRUTEMENTS PERMANENTS

Apixis n’entend pas se développer en dehors de sa zone géographique. « On veut garder notre âme, si une hotline est trop loin de ses clients, on rentre alors dans un processus d’industrialisation ». Neuf personnes répondent aux appels des clients. Si tous les techniciens sont en ligne, la demande bascule sur un se crétariat externalisé à Lapeyrouse-Fossat. Apixis reste fidèle au terrain local.

L’entreprise recrute en permanence et accorde beaucoup d’importance aux soft skills : « les compétences techniques peuvent être renforcées par la formation, pas le savoir-être, ajoute Christophe Marcilly. Nous n’avons pas de meilleurs PC que ceux vendus par les concurrents. Notre différence se fait sur le sourire, la réactivité, la qualité de service. » Associé à Guillaume Espy et Damien Ciekanski, rencontrés lors d’une première expérience professionnelle, Christophe Marcilly a voulu créer une entreprise où il fait bon travailler. Le bureau ou le sas d’entrée s’appelle la capsule… D’autres espaces portent le nom de « bulle », on y vient pour « chiller » ou jouer au ping-pong. Une fois par mois une énergéticienne vient rendre visite aux salariés.

« Il faut se souvenir d’où on vient, explique Christophe Marcilly, j’ai démarré ma carrière comme développeur informatique dans une petite entreprise, l’esprit familial des TPE fait partie de mon éducation professionnelle. »

Commentaires