AOC régionale Bourgogne : Peur sur la vigne

Bourgogne Pinot noir
Au total, 5.500 hectares de vignoble régional pourraient perdre l’appellation Bourgogne. Ce n'est pas le titre du dernier polar viticole avec Pierre Arditi, mais la suite du bras de fer entre Bourgogne et Beaujolais sur les AOC régionales et dans lequel l’Institut national de l’origine et de la qualité (INAO) joue les arbitres très contestés. À l'origine du match beaujolais-bourgogne, une demande des Bourguignons de faire redéfinir l’aire de l'appellation Bourgogne établie en 1937 pour contrer les assauts de leurs voisins Beaujolais : profitant d’un flou juridique, ces derniers se sont reconvertis dans la production de “Bourgogne en Beaujolais” dans les années 1990 quand leurs ventes ont commencé à battre de l’aile. Or dans ce cas, l’INAO ne se penche pas seulement sur les parcelles contestées mais sur l’ensemble de l’appellation. Cette remise à zéro vient d’aboutir à un rapport officialisé le 6