Année record pour le festival des Lanternes de Gaillac

D’une superficie de 4,5 ha, le parc de Foucaud accueille la plus grande exposition de lanternes d’Europe depuis trois ans. L’édition 2019-2020 avait pour thème un « carnet de voyage » en Chine, itinéraire lumineux qui a promené le public dans le Gaillacois mais aussi dans cinq provinces chinoises: le Sichuan, le Yunnan, le Shaanxi, le Zhejiang et la province de Pékin. 2000 lanternes ont éclairé le parc représentant quelques incontournables: un bouddha géant, la muraille de Chine, dragons, dinosaures, masques d’opéra chinois à taille humaine, pandas, guerriers d’argile en référence à l’armée de terre cuite de Xi’an, inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco. Tous les ingrédients étaient réunis pour faire de ce festival un voyage au cœur du patrimoine culturel chinois.

En trois ans, le festival des Lanternes de Gaillac a atteint le million de billets vendus dont près de 430 000 pour cette dernière édition qui a fermé ses portes le 31 janvier. Qui aurait pensé qu'une telle idée lumineuse fonctionne dans une petite ville de 15000 habitants ? Orchestré par Patrice Gausserand, maire de Gaillac, ce projet fou est né d’une visite en Chine et de la découverte du festival des Lanternes de la ville de Zigong, berceau également du plus grand nombre de fossiles de dinosaures jurassiques du monde. Une ville inspirante qui a permis la mise en lumière du parc de Foucaud durant les nuits de décembre et janvier, événement à la renommée grandissante, dont la troisième édition vient de se clore. Un budget de 2 M€ a été nécessaire pour la création des lanternes, qui sont autant de pièces uniques, et leur mise en place, la moitié prise en charge par l’organisation chinoise (conception, fabrication, transport et gestion des
Commentaires