Amorim trouve la solution pour mettre fin au goût de bouchon

Le groupe Amorim exporte ses bouchons auprès de 30 000 clients dans plus de 100 pays.

Le leader mondial du bouchon en liège (5,4 milliards de bouchons vendus dans le monde pour un chiffre d’affaires de 761 M€ en 2019) annonce une avancée décisive dans la lutte contre le TCA. Que ce soit pour les bouchons en liège ou en aggloméré, le groupe portugais Amorim annonce avoir franchi un pas décisif dans la lutte contre le TCA. Responsable du tant redouté « goût de bouchon », la molécule Trichloroanisole (ou TCA) fait l’objet d’années de recherches de la part des bouchonniers du monde entier. Leader mondial du bouchon liège a annoncé mi-janvier avoir mis au point un procédé capable de faire disparaître ce goût de bouchon. « Nous avions déjà lancé une stratégie anti-TCA depuis des années, mais en traitant les bouchons avec cette nouvelle technologie nous parvenons à atteindre un niveau d’élimination du goût de bouchon avec un taux supérieur à 99 % », explique Carlos de Jesus, Directeur Marketing & Communication
Commentaires