Ambitions stratosphériques pour Exotrail

David Henri

David Henri, cofondateur d’Exotrail.

La start-up spécialiste des petits satellites s'affirme déjà comme l'un des futurs grands du New Space. Plus petits, plus agiles, moins chers. Les nano et microsatellites offrent aux acteurs de l’espace des technologies novatrices dans les domaines de l’observation, des télécommunications ou de l’internet des objets. Dans les années à venir, des milliers de petits satellites vont être déployés en constellations, le New Space est en orbite. Née il y a deux ans seulement, la jeune pousse Exotrail, qui conçoit et assemble des propulseurs électriques pour des engins de 10 kg à 100 kg, affiche de très fortes ambitions, sur ce marché naissant au potentiel énorme. Lancée en région parisienne par quatre associés au sein de l’école Polytechnique, l’entreprise a installé une antenne à Toulouse en 2018. « Une évidence, affirme David Henri, cofondateur de la start-up. Nous proposons des technologies de rupture, des solutions miniaturisées
Commentaires