Albert Ogien : « Un ersatz de désobéissance civile institutionnelle quotidienne »

Albert Ogien.

Sociologue, directeur de recherche au CNRS, enseignant à l’École des hautes études en sciences sociales et à l’Université Paris VIII, Albert Ogien a publié plusieurs ouvrages sur la désobéissance civile. Interrogé sur « la fronde de quelques maires », il livre son analyse. Plusieurs maires ont signé des arrêtés autorisant l’ouverture des petits commerces dans leur ville. C’est un acte de désobéissance irresponsable ? « La désobéissance civile est une forme d’action politique qui est le fait d’individus qui, en refusant de se plier à une loi, se mettent personnellement en danger pour faire triompher une cause. Une nouvelle manière d’exprimer ce refus tend à se développer, que j’ai appelé la “désobéissance civile institutionnelle”, c’est-à-dire cette démarche qui consiste, pour une institution officielle chargée de faire respecter la loi, à proclamer publiquement qu’elle entend y
Commentaires