Akhal franchit l’obstacle

Aurélie Martin et les deux premiers produits conçus par la start-up Akhal.

La start-up auboise, qui intègre l’accélérateur régional Scal’E-nov, passe de la phase d’amorçage à celle du développement international. Devenir le premier dispositif médical équin à usage vétérinaire figure parmi les objectifs de Akhal. Pour la start-up auboise fondée par Aurélie Martin, l’année 2019 démarre au grand galop avec des ambitions clairement affichées pour les trois années à venir. « Nous avons lancé Capsular, une guêtre de récupération pour chevaux en juin 2017 et nous avons désormais des clients parmi les professionnels des courses, des cavaliers de sauts d’obstacles et des propriétaires soucieux du bien- être de leurs chevaux », explique Aurélie Martin. Un autre débouché a été trouvé auprès des professionnels de soins aux chevaux, tels que les ostéopathes équins ou encore les centres de balnéothérapie. Il est vrai que le principe de cette guêtre destinée à prévenir les douleurs et soulager