ACDL va s’agrandir et créer deux emplois

L’entreprise ACDL va quasiment doubler son activité en mai 2021.

En pleine lumière, l’entreprise de découpe laser va devenir propriétaire de ses locaux et s’étendre. 

Jeune entreprise dans le milieu industriel ardennais puis- qu’elle a été créée en début d’année 2015, la SASU ACDL (Ausset Cyrile Découpe Laser) a de beaux jours devant elle. 

« Après avoir connu une liquidation alors que j’étais à la tête de la société Serumeta, j’ai fondé Métaline à Lonny. Puis j’ai quitté cette entreprise pour créer, avec ma prime de départ, ACDL, l’unique entreprise installée sur l’ancien site Porcher de Revin, dans un bâtiment pour le moment en location », se souvient Cyrile Ausset. 

Depuis, sa petite entreprise qui compte désormais six salariés (trois chaudronniers, un lasériste, une assistante de direction et lui) s’est fait un nom au point de disposer, aujourd’hui, d’un portefeuille de 148 clients répartis dans toute la France. Dans les Ardennes, l’entreprise intervient principalement sur des marchés comme l’aéronautique, l’automobile, le BTP ou œuvrant pour des fabricants de machine outils et des chaudronneries locales. Au fil des années, la PME revinoise spécialisée dans la découpe laser et la fabrication de pièces chaudronnées en alu, inox et acier a beaucoup investi (une table de découpe laser Trumpf de 4 KW, une presse-plieuse, une rouleuse, un bras de taraudage, un plasma et une cabine à peinture), ce qui lui a permis de progresser de façon régulière. Au point de réaliser un chiffre d’affaires de 680 000 euros durant l’exercice 2019 et de transformer 480 tonnes d’acier en 2020. 

CRÉATION DE DEUX EMPLOIS 

« Afin de répondre à des clients qui nous demandent de plus en plus de pièces semi-finies (découpées, pliées et soudées) et aussi parce qu’on produit des pièces de plus en plus imposantes (comme, par exemple, des faux châssis de 6 m de longueur et 2,5 m de largeur pesant 1,8 tonne pour les camions nacelles de Klubb EGI France aux Ayvelles), j’ai dû me résoudre à pré- parer une extension qui sera effective au mois de mai », souligne Cyrile Ausset qui, après avoir envisagé de déménager sur la zone industrielle des Mazures, restera finalement fidèle à Revin . En passant de 840 m2  à 1 440 m2 de superficie suite au rachat d’un bâtiment mitoyen de 600 m2, ACDL va avoir l’opportunité de mettre en place un nouvel atelier de chaudronnerie, où il installera deux ponts roulants de 5 tonnes tout en intégrant dans ses locaux actuels une deuxième découpe laser, plus puissant, de 6 KW ainsi qu’une scie automatique grosse capacité, une perceuse-fraiseuse, un tour et un chariot élévateur de 4,5 tonnes. « Cette opération globale représentera un investissement de plus de 500 000 euros qui débouchera sur la création de deux emplois : un lasériste et un chaudronnier. Elle coïncidera aussi avec l’achat du bâtiment actuel à la communauté de communes Ardennes Rives de Meuse. Nous allons gagner en qualité et en confort de travail tout en produisant des pièces de plus en plus lourdes ». Avec toutes ces ondes positives, le spécialiste en découpe laser, qui dispose par ailleurs d’un important carnet de commandes en cours, va passer un cap important l’été prochain.

Commentaires