Acapela pousse la voix grâce à l’IA

Rémy Cadic, DG d’Acapela Goup France. (Droits réservés)

Acapela, expert des solutions vocales depuis trente ans, additionne les expériences pour donner une identité vocale à ceux qui l’ont perdu. Si le corps humain a ses limites, Acapela n’en a pas. L’entreprise ancrée à Labège depuis plus de 30 ans et qui fait partie d’Acapela Group, a su se faire une renommée mondiale sur le secteur des voix de synthèse. Depuis plus de trois ans, une partie de l’équipe planche sur une application innovante « my own voice » qui permet aux personnes perdant petit à petit leur voix, suite à un accident ou à une maladie lourde, de parler à nouveau et de préserver leur identité vocale. La première version a été mise sur le marché en 2018 et connaît depuis des évolutions. D’ailleurs, en juin dernier, un premier patient en Occitanie a bénéficié de ce dispositif basé sur l’intelligence artificielle et s’est largement exprimé sur cette prouesse technologique. « C’est la