À vous les studios !

Stéphane Gambier, président d’Abaques. (Droits réservés)

L’entreprise installée à Saint-Jean se développe en facilitant la création de contenus vidéo pour les entreprises. Quinze ans après sa création, Abaques Audiovisuel se porte plutôt bien : 45 collaborateurs, deux bureaux à Bordeaux et à Paris en plus de celui de Saint-Jean-de-l’Union, et un chiffre d’affaires qui devrait atteindre 12 M€ cette année, et peut-être 13,5 M€ en 2020. Et ce, souligne Stéphane Gambier, le président d’Abaques, « même si notre métier, comme le secteur d’activité, ont beaucoup changé depuis 2004 ». Aujourd’hui, par exemple, « il n’y a plus beaucoup d’entreprises indépendantes capitalistiquement, car il y a eu beaucoup de regroupements ». Lesquels promettent de continuer puisque, comme le reconnaît le dirigeant, celui-ci a en tête « quelques dossiers de croissance externe » – comprendre : le rachat éventuel de concurrents, « pour compléter la carte géographique par une