A la CCI d’Occitanie, les inquiétudes d’Alain Di Crescenzo

Le président de la chambre régionale de commerce a dressé un bilan 2018 et des perspectives 2019 peu encourageants.  En recevant la presse dans ses locaux de la CCI de région, le 22 janvier, pour présenter ses vœux, le président Alain Di Crescenzo s’est efforcé, dans un premier temps, de paraître positif : « 2018 a été une année assez difficile » - avant d’enlever aussitôt le « assez » “positif” et d’insister sur les obstacles rencontrés l’année dernière tant par la chambre consulaire que par le monde économique. Pour la CCI de région, comme pour ses homologues dans le reste de la France, 2018 a effectivement mal commencé avec « l’annonce du ministre [de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire] d’un coup de rabot de 400 M€ sur le budget des CCI, soit 50 % de ressources en moins, étalé sur quatre ans jusqu’en 2022 ». Une coupe qui fait suite, rappelle Alain Di Crescenzo « à une première