3D Métal Industrie révolutionne la fonderie

Renaud Mignolet (à gauche), premier président de 3D Métal Industrie, à côté de Nicolas Grosdidier, Président de La Fonte Ardennaise.

Des entreprises ardennaises s’associent pour investir dans une machine de fabrication additive utilisant du sable. «C’est historique », déclare Nicolas Grosdidier, président du comité local Ardennes de l’UIMM, en évoquant la naissance de la société de production 3D Métal Industrie, fondée par six fonderies ardennaises. La Fonte Ardennaise ( Vrigne, Vivier-au-Court, Haybes), la Fonderie Béroudiaux (filiale du groupe Bouhyer implantée à Revin), les Fonderies Vignon (Haraucourt) , les Fonderies Nicolas (Nouzonville), la Fonderie Rollinger (Nouvion-sur-Meuse) et la Fonderie Rocroyenne d'Aluminium créent, avec le bureau d’études RM technologies (Signy- l’Abbaye) et la Fédération de la Métallurgie, une société qui va investir 1,2 M€ dans l'acquisition d'une machine d’impression 3D sable. Objectif : fabriquer des moules et des noyaux de sable et créer un pôle d'ingénierie spécialisé dans la conception. 3D Métal Industrie